Veuillez indiquer le mot passe pour accéder à cette section. Si vous n'en n'avez pas, contactez-nous.

  • V8designers Nouvel Hopital Civil de Strasbourg -

Nouvel Hopital Civil de Strasbourg

Commande de la Délégation Culture des Hôpitaux de Strasbourg
Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg.

[+]

Près de deux cent interventions dans les couloirs et les salles d'attente de l'Hôpital, qui ont pour vocation de permettre au patient et au visiteur de mieux s'orienter (les teintes colorées découlent de celles des quatre ascenseurs, et jouent un rôle de signalétique intuitive).
Les textes, présents sous formes de bulles sont phrases glanées en dehors de l'hôpital et tente pendant quelques secondes de nous transporter ailleurs. Penses à ramener du pain.
Des mobiliers informels complètent le dispositif.

Textes : Frédérique Ehrmann

Maitrise d'ouvrage : Christelle Carrier et Barbara Bay, Délégation à la Culture, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

Réalisation : Médicis
2010.



© photo : v8
  • V8designers glaçage -

glaçage

Réhabilitation, transformation d'un appartement avec
FRÖG architecture.

  • V8designers boite à outils -

boite à outils

Réhabilitation, transformation d'un appartement avec CNB architectes.

  • V8designers tronc commun -

tronc commun

Un meuble central qui regorge de fonctions, qui filtre, qui distribue, qui réchauffe, qui isole, qui ouvre, pour le plaisir d'une grande famille.

[+]

Projet réalisé en collaboration avec Frög Architecture.



© photo : v8
  • V8designers les bosses -

les bosses

Intervention sur la Place d'Austerlitz à Strasbourg.
2012

[+]

Sur l'invitation de l'agence Digitale Paysage, une déformation du sol évoquant dunes, tas de sable, ou montagnes, invitent jeunes et moins jeunes à s'approprier ce bout d'espace public.

Mandataire : Digitale paysage



© photo : v8
  • V8designers big block -

big block

Bureaux en médium teinté dans la masse, assemblés à mi-bois.

[+]

Deux objets massifs garés au milieu de l’espace qui peuvent accueillir confortablement huit collaborateurs. Sans quincaillerie, les bureaux sont maintenus par des assemblages à mi-bois créant une structure alvéolaire.Bruts, en panneaux de mdf teinté dans la masse, ils se patinent au fil des tasses de café, bouts de croissants et de mine de crayon.
Sur les côtés de grandes portes coulissantes en acier laqué permettent d’afficher plans et croquis au moyen d’aimants. Un autre volume (en vert) permet d’isoler la zone d’impression et de séparer un espace de réunion.

2009
Client : digitalepaysage.com

  • V8designers musée du verre -

musée du verre

Le musée du verre présente les techniques verrières, de la fusion de la matière, aux décors taillés, gravés, émaillés. L’ensemble est traité comme un “musée-atelier”.

[+]

Les objets techniques sont disposés sur des caisses d’emballage sophistiquées en sapin brut et sont accompagnés de gobelets qui présentent à chaque fois les étapes de fabrication. Le savoir-faire ne réside pas dans ces outils, mais dans la main et l’œil des verriers qui ont façonné l’histoire de la verrerie. Ils en sont simplement les témoins. C’est pourquoi ils sont disposés de façon brute sur des socles, comme s’ils attendaient d’être utilisés. Le musée n’est pas sanctuaire mais un espace didactique, témoin de l’activité qui animera la verrerie jusqu’à la fin des années soixante, prête à repartir... Le long des murs, des pièces issues de la verrerie de Meisenthal, sont présentées sur des étagères en acier galvanisé, protégées par de grandes baies en verre. L’étage, qui présente une partie de la production d’Emile Gallé à Meisenthal, fait partie d’une phase future de travaux.

Musée du Verre de Meisenthal (F-57)

Graphisme : Stéphane Riedinger

Illustrations didactiques : Bastien Massot



© photo : Guy Rebmeister
  • V8designers le 11 - l'estrade en mosaique

le 11

Réhabilitation, transformation d'un appartement avec
Benjamin Lestrat architecte.

[+]

Client privé,
2009



© photo : Marie Prunier
  • V8designers chateau de lichtenberg -

chateau de lichtenberg

Signalétique temporaire du château de Lichtenberg pendant les travaux de réhabilitation.

[+]

Le château de Lichtenberg est à proprement parler une forme vivante d’architecture. Plus qu’une ruine figée, les diverses mutations qu’il a subit en termes d’usages se manifestent en termes de structures. Les modifications apportées aux bâtisses se lisent dans une succession et un enchevêtrement de strates et de détails. Ces détails que l’on ne remarque que par une lecture attentive du lieu, comme l’empreinte du donjon du XIIIe siècle, les frontons renaissance du pavillon des dames, les contreforts de l’arsenal et enfin les dernières introductions d’architecture contemporaine, permettent de lire l’histoire mouvementée du lieu, comme autant de cicatrices, d’amputations, de greffes, de prothèses. On dépasse les questions d’esthétique, l’enjeu est de maintenir le lieu en vie, voir de le réanimer. coriace, le château a résisté aux brûlures de 1870, aux velléités d’euthanasie proposées par Vauban le décrivant comme un trou bon à raser. Aujourd’hui sa reconversion en pôle culturel le réveille de son coma. C’est cette histoire mouvementée, riche de transformations qui fait le patrimoine du château. nos observations nous conduisent à proposer au contraire d’une forme figée, une forme en mouvement, en mutation : des pansements évolutifs collés à l’architecture, épousant les différentes géométries du château. La signalétique a un caractère provisoire et temporaire, elle n’est là que pour aider à la guérison. elle joue un rôle symbolique comme le plâtre qu’on se fait dédicacer par ses amis, pour mieux supporter la convalescence, et fait de ce temps de chantier un événement. Le château exhibe fièrement ses pansements, preuve qu’il n’est plus à l’agonie mais que la rémission est proche : une fois ses pansements enlevés, il aura enfin cicatrisé après plusieurs années d’acharnement thérapeutique.

Graphisme : Stéphane Riedinger
Client : Parc des Vosges du Nord



© photo : v8
  • V8designers cave de ribeauvillé -

cave de ribeauvillé

Réaménagement du caveau de la cave de Ribeauvillé, espace de vente et de dégustation.

[+]

Plus ancienne coopérative vinicole de France, la Cave de Ribeauvillé est considérée comme une des meilleures caves alsaciennes.
L’espace est structuré par un comptoir en chêne clair pour mieux apprécier les qualités des vins blancs d’Alsace. Sa forme à la fois charpentée et complexe se déploie de l’accueil aux caisses en passant par un généreux comptoir de dégustation.
En face un dispositif très orthogonal répond de manière efficace à l’incroyable diversité de la production de la cave. Les bouteilles destinées à la présentation sont prises en berceau dans un épais plateau de bois, tandis que les autres sont disposées à l’abri de la lumière. Les productions marginales sont exposées dans des petites vitrines jaunes, par souci de cohérence avec la charte graphique de la Cave.
Au fond de l’espace un mur de terre composé de quinze panneaux exprime la diversité des terroirs.



© photo : Marie Prunier, Henri Kugler